Le «poverty porn», ou les limites d'un humanitarisme bien intentionné

Après le «food porn», place au «poverty porn»? Littéralement «porno de la pauvreté», l'expression volontairement provocatrice entend dénoncer la manière dont certaines célébrités se mettent en scène lors de missions humanitaires. Les réseaux sociaux abondent aujourd'hui de photos de personnalités publiques aux côtés d'enfants africains ou de communautés minées par la famine, accompagnées de légendes inspirantes. Une «com' de la misère» pour certains, qui, malgré les bonnes intentions et généralement fructueuse, soulève toutefois quelques interrogations éthiques. 
... Lire la suite
Read The Rest at : SLATE

Top News